top of page

Résultats de recherche

17 éléments trouvés pour «  »

  • AHSMC Enfance Madagascar | Parrainer un enfant

    Le parrainage des enfants consiste à prendre en charge : ​ Les frais de scolarité (équipement scolaire et repas à la cantine compris). ​ Les soins médicaux si nécessaire. ​ A Madagascar, l’enseignement public étant à l’abandon, plus de 70% des établissements primaires sont privés. La scolarisation des filleuls est donc, sauf exception, assurée par des écoles privées de qualité , le plus souvent confessionnelles. Chaque année, entre 400 et 500 enfants (du primaire à la classe de Terminale) sont individuellement parrainés. ​ Le parrain s’engage pendant au moins 1 an à verser 20€ chaque mois pour le parrainage. Il recevra au moins trois fois par an des nouvelles de son/sa filleul(e) : photo, situation scolaire et familiale, dessin ou mot manuscrit, bulletin scolaire. ​ Vous souhaitez plus d'informations ? Contactez nous. Plaquette destinée au parrainage

  • AHSMC Enfance Madagascar | Terms of Use

    Terms of Use I’m a terms of use section. I’m a great place to inform your visitors about the nature of your website and how it may be used by visitors. Add details such the type of information and content you publish, or any additional features like taking online payments or collecting emails for a newsletter. ​ Transparency helps build trust with your website visitors, so take the time to write an accurate and detailed policy. Use straightforward language to gain their trust and make sure they keep coming back to your site! We Need Your Support Today! Donate

  • AHSMC Enfance Madagascar I Mot du Président

    Le mot du Président C’est pour un des pays les plus pauvres du monde, Madagascar, que se mobilise l’Association Humanitaire Enfance Madagascar AHSMC. Et pour aller au-delà du simple humanitaire trop souvent éphémère, elle cherche à donner à ce pays miné par la corruption, un espoir à long terme en investissant dans le développement humain à travers la formation des enfants, et parmi eux des plus pauvres. ​ ​ En 33 années d’existence, c’est plus de huit milliers d’enfants trop pauvres pour être scolarisés qui ont pu l’être grâce à l’Association Enfance Madagascar, et près de 30 000 scolaires qui ont bénéficié des bâtiments que nous avons contribué à construire. Beaucoup reste à faire. ​ ​ Venez nous rejoindre pour qu’ensemble nous puissions donner à tous ces jeunes, et surtout les plus pauvres, une formation solide et surtout soucieuse du bien commun pour que demain, en refusant la corruption, ils participent au développement démocratique et économique de leur propre pays : les projets sont nombreux et vous attendent ... ​ ​ Je vous souhaite une bonne découverte de notre site, en espérant vous compter prochainement parmi nous, au sein de l'Association Humanitaire Enfance Madagascar AHSMC. ​ ​ ​ Jean- Pierre Pécuchet,

  • AHSMC Enfance Madagascar | Devenir partenaire

    Vous êtes une entreprise ? Donnez du sens à votre développement en soutenant ENFANCE MADAGASCAR. Engagez vous ! ​ Votre entreprise pourra récupérer 60% du montant de son don (versés en numéraire ou en compétences) dans la limite de 10 000 € de dons par an, quel que soit son chiffre d'affaires. Ou dans la limite de 5 ‰ (5 pour mille) de son chiffre d'affaires annuel hors taxe s'il dépasse 2 Millions d'euros. Devenez partenaire Choisissez une occupation Enregistrer Merci pour votre envoi ! Rejoignez ceux qui nous font déjà confiance !

  • AHSMC Enfance Madagascar I Nos projets à financer

    Nos projets 2024 à financer Construction d'une cantine AKORONGA ​ L'école Luke Stephano de AKORANGA est située juste derrière l'aéroport de Tuléar, capitale du Sud Madagascar. Elle scolarise, de la maternelle à la 9e, les enfants de 4 villages proches, tous également pauvres : casseurs de pierres, éleveurs de zébus, fabricants de charbon de bois et gardiens de terrains. C'est la seule école située sur le périmètre car l'état n'y a pas ouvert d'école publique. Pour maintenir les coûts de scolarisation au plus bas, les 6 institutrices sont toutes des religieuses . Les parents achètent eux-mêmes les quelques fournitures scolaires qu'ils peuvent payer et fournissent les ingrédients pour le repas du midi. L'école est très appréciée des parents et en croissance rapide. L'effectif actuel de 300 élèves devrait doubler d'ici 2 à 3 ans. Mais l'école ne dispose que d'une petite paillotte servant de cuisine rudimentaire et d'aucun local dans lequel les enfants puissent prendre leur repas. Ils mangent tous dehors dans la cours et la poussière. Le projet vise donc la construction d'une cantine avec cuisine attenante , le tout dimensionné pour un effectif de 600 élèves. L e projet global sera divisé en sous projets qui permettront de le financer par module, soit grâce aux voyages de groupes d'étudiants , soit grâce au mécénat d'entreprises partenaires . ​ Financements recherchés : Budget global du projet : 86.000 € Contribution possible : à partir de 8.000 € (par équipes d'étudiants ou entreprises) ​ Le repas en plein air L'école d'AKORANGA La cuisine actuelle Les enfants de l'école Projets en cours de financement en 2023-2025 Construction d'un centre pour handicapés à AKANY Financements recherchés Budget total : 110.000 €, Contribution possible par tranches de 8.000 € (étudiants ou entreprises) Une enfant après son opération Construction d'un pensionnat à l'AMIKA Financements recherchés Budget total : 47 .000 €, Contribution possible par tranches de 8.000 € (étudiants ou entreprises) Le plan du projet de pensionnat Nos projets récurrents : L’aide alimentaire : L'objectif du projet est de venir en aide aux plus pauvres (personnes isolées, malades, âgées) en leur fournissant une aide alimentaire, des médicaments et des couvertures. ​ Le soutien aux dispensaires : Dans tous les villages de brousse de cette région où les Sœurs de la congrégation enseignante EJPR sont venues ouvrir des écoles, les carences criantes dans le domaine médical et sanitaire les ont à chaque fois amenées à ouvrir un dispensaire en annexe de l’école pour assurer des soins de base aux enfants malades et par extension à leurs familles et à toute la population alentour. ​ Le parrainage de groupe : Dans les villages ou les quartiers les plus pauvres ce sont toutes les familles qui sont dans l'incapacité de financer la scolarisation de leurs enfants. Nous mettons alors en place des parrainages de groupes de 100 à 200 enfants qui consistent à réduire le coût de scolarisation des enfants d'une école en payant des salaires d'instituteurs, la cantine ou une partie forfaitaire des frais de scolarisation. C'est le cas actuellement pour l'école de Mahaboboka, l'école de la rue de Tananarive, l'école Saint Paul de Chartres de Madiorano et la future école de la rue de Tuléar. ​ L’accès à l’éducation : L’école publique en place est dans un état de total abandon. L’école primaire des sœurs, réclamée par la population, est le seul espoir de scolarisation des enfants du village. La population est trop pauvre pour payer l’écolage et le nombre d’enfants à soutenir (plus de 200) est trop important pour que l’AHSMC puisse leur verser les parrainages habituels. La solution choisie ici est donc de réduire le coût de l’écolage en payant les salaires des instituteurs, à hauteur de 2 100 € annuel, ce qui réduit la charge des parents de près de 54%.

bottom of page